Cabane à rhum Distillerie Maison La Mauny Rivière-Pilote Martinique
©Cabane à rhum Distillerie Maison La Mauny Rivière-Pilote Martinique|MDES
Spiritourisme à laDistillerie Maison La MaunyVisite guidée à bord du Ti Train

Visite de la Distillerie Maison La Mauny

Je vous emmène aujourd’hui à bord du Ti Train : le petit train de Maison La Mauny, une des distilleries en activité du sud de la Martinique, réputée pour ses rhums. C’est l’occasion de découvrir les secrets de fabrication du rhum agricole AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), de la coupe de la canne à sa distillation, de déguster les différentes cuvées et d’être conseillé par les experts en boutique, La Cabane à Rhum, pour faire votre choix en rhums blancs et rhums vieux !

Accueil et départ du Ti Train de La Mauny

J’ai appelé pour m’inscrire à la visite guidée de 11h. Je traverse Rivière Pilote, commune rurale authentique du sud de l’île. Puis la route s’enfonce dans la forêt avant d’arriver à la distillerie. Un poumon vert à quelques minutes de la mer des Caraïbes, la végétation y est grandiose et luxuriante ! Je me gare sur le grand parking, La Cabane à Rhum se dresse fièrement face à moi, à flanc de morne. Avec son architecture de maison créole typique, sa construction en bois sur base en pierre, son toit de tuiles plates à quatre pentes, sa galerie et ses jolies couleurs, elle a fière allure et se prête agréablement à héberger l’espace d’accueil dédié aux visiteurs, l’espace dégustation et la boutique.

Mais ça sera pour plus tard, pour le moment c’est le point de rencontre pour le départ de la visite guidée en petit train. Munie de mon ticket, j’embarque avec les autres visiteurs et notre guide qui va tout le long nous donner au micro une foule d’informations sur la distillerie et sur le rhum agricole.

Les départs ont lieu toutes les heures : le matin, à 10h, 11h, 12h et l’après-midi à 14h, 15h et 16h, du lundi au samedi, sauf les jours fériés.

Ça y est, le train roule ! Nous commençons par traverser une partie de la plantation de cannes à sucre  puis nous empruntons la grande allée qui mène à la Cour à Cannes. Nous découvrons le verger d’agrumes (l’orange est l’ingrédient indissociable du shrubb La Mauny !) et le restaurant créole Kay Mimi.

La guide en profite pour nous expliquer les différentes variétés de canne à sucre, en précisant celles qui sont utilisées par la distillerie. Elle rappelle aussi comment l’entreprise travaille étroitement avec l’Association de Planteurs de La Mauny.

La coupe de la canne à sucre

Nous sommes actuellement en pleine récolte, on appelle cette période la « campagne sucrière » ; elle a lieu une fois par an, de février à juin. Dans les champs, la canne est coupée de deux façons : à la machine ou manuellement  à la machette pour les terrains escarpés.

J’apprends qu’on ne replante pas tous les ans : un sol récolté manuellement va produire des cannes à sucre pendant 10 à 15 ans, les sols où passe la machine 5 à 7 ans. Sitôt coupées, les cannes sont acheminées vers l’usine.

La distillation des rhums Maison La Mauny

La distillerie

 

Le Ti Train parcourt la distillerie en plein activité. L’usine impressionne par sa taille et son activité incessante. La guide nous montre les immenses cuves inox qui reçoivent le jus filtré des cannes broyées, le vesou. Elles sont ensemencées de levures pendant quelques jours : c’est l’étape de la fermentation. Elle donne naissance à un vin de canne qui sera distillé en colonne créole.

Les colonnes à distiller

 

D’ailleurs voilà le train qui s’arrête devant les imposantes colonnes créoles de Maison La Mauny. Nous pouvons alors descendre pour aller les observer de plus près. Elles sont impressionnantes ! Une des colonnes est entièrement en cuivre tandis que les deux autres sont en inox. Il y en a 3 : la colonne de La Mauny, et celles des deux autres marques du groupe, Trois Rivières et Duquesne dont les cannes sont distillées ici. Pour autant chaque colonne est différente, taille, nombre de plateaux, histoire… et chaque maison va garder la personnalité et les arômes de ses rhums. C’est ici que bat le cœur de la distillerie !

La guide nous explique alors le processus à l’intérieur de la colonne.

À ce stade, le rhum sorti de colonne titre à plus de 70°. La guide nous fait tester une petite goutte sur le doigt. C’est ce que l’on appelle le « cœur de chauffe ». La sensation est puissante mais on distingue déjà bien le goût de la canne et ses arômes. Chacun en profite pour prendre des photos et immortaliser ce temps fort de la visite.

Les chais de vieillissement

 

Puis nous découvrons, émerveillés, les chais de vieillissement, domaine de prédilection de Daniel Baudin, élu meilleur maître de chai du monde à Miami en 2019 ! Il veille, jour après jour, sur les précieux fûts. Il déguste et annote patiemment l’évolution de chacun, supervise leur vieillissement à la recherche du bon équilibre. L’art de l’assemblage prend ensuite tout son sens, lorsqu’il réunit dans un même flacon des rhums et millésimes différents, auxquels il apporte une finition singulière.

Nous remontons dans le train pour le trajet retour jusqu’à la Cabane à Rhum.

   Le parcours du Ti Train

Le Ti Train circule au sein du domaine mais ne s’arrête pas partout car nous sommes ici sur un vrai site de production où ont lieu toutes les étapes d’élaboration des rhums. Rassurez-vous, comme il roule lentement et que les wagons sont ouverts, vous aurez le loisir de photographier tout en écoutant les explications du guide et de profiter de l’air frais de la campagne…

L’itinéraire passe devant :

  • Le chai où le rhum est mis en vieillissement en fûts, selon la variété (arrêt photo). C’est ici que le maître de chai va peaufiner ses rhums et faire ses assemblages.
  • L’ancienne maison des propriétaires, du temps où la famille Bellonnie vivait sur le site de l’habitation. Désormais elle sert à l’organisation d’évènements, de mariages, de réunions d’entreprises.
  • Les ruines de l’ancienne usine arrêtée en 1984
  • Le verger d’agrumes
  • La boutique d’un artisan, peintre sur verre

La Cabane à Rhum

Nous voici de retour à la boutique avec ses différents espaces : bar de dégustation, vente des rhums et punchs La Mauny.

Derrière le comptoir, le personnel nous propose de déguster des rhums blancs, ambrés, vieux, ainsi que les créations originales de la marque comme le Ratafia, le Shrubb, les punchs, le rhum épicé Spiced… Je goûte un peu de tout et je redécouvre l’esprit La Mauny, un vrai rhum de terroir aux saveurs chaleureuses et réconfortantes. Je termine la visite en achetant quelques bouteilles, dont le VO qui porte la Signature du maître de chai, Daniel Baudin !

   Note aux épicuriens : la Cabane à Rhum abrite également une cave offrant plusieurs références de vins et champagnes distribués par le groupe.

Les rhums Maison La Mauny sont régulièrement primés :
  • Concours général agricole Paris 2022 :
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny Rhum Blanc Acacia 50% vol.
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny Héritage 1 an (élevé sous bois) 40% vol.
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny Extra 10 ans
 42% vol.
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny XO 6 ans 40% vol.
  • International Wine & Spirit Competition (IWSC) 2022
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny VO 40% vol.
    • Médaille d’Or : Maison La Mauny Rhum hors d’âge Extra old 42% vol.
    • Médaille d’Argent : Maison La Mauny Rhum hors d’âge Millésime 2005 42% vol.

En 2020, le groupe BBS a remporté – grâce aux nombreuses médailles qui récompensent ses marques MAISON LA MAUNY et TROIS RIVIERES – les prestigieux titres de « Meilleur Producteur de Rhum » et « Meilleur Producteur de Spiritueux » décernés par l’IWSC, considéré comme l’un des concours les plus reconnus de l’univers des spiritueux.

Une visite sympa et originale pour toute la famille, au cœur d’une authentique maison de rhum !

  Pour aller plus loin, je vous recommande de vous inscrire à l’une des masterclass organisées. Vous pourrez alors visiter l’intérieur des chais et mieux découvrir l’art du vieillissement. C’est passionnant !

La « tèt maré », symbole de Maison la Mauny

Maison La Mauny a conservé sur ses étiquettes l’image de la femme créole avec sa coiffe traditionnelle, la « tèt maré ». Des ateliers « tèt maré » sont régulièrement organisés. Ancrée dans le patrimoine, Maison La Mauny se renouvelle sans cesse et continue à écrire son histoire. (Voir Agenda)

Allez-y de notre part !

Rechercher
Fermer