safran.jpg

Safran / Badiane / Roucou

Epices à Fort-de-France
  • LE SAFRAN
    • Famille : épice, obtenue à partir de la fleur crocus sativus
    • Comestible : oui
    • Partie comestible : les filaments du pistil de la fleur de crocus
    • Où on le trouve : épiceries fines, supermarchés
    • Utilisation en cuisine : pour son arôme suave et son pouvoir colorant jaune d’or (riz, poisson, desserts). Il faut 150 000 fleurs pour 1 kg de stigmates (filaments) et 5 kg de stigmates pour 1 kg de safran sec utilisable comme épice ! C’est la « Rolls des épices », la plus chère du...
    LE SAFRAN
    • Famille : épice, obtenue à partir de la fleur crocus sativus
    • Comestible : oui
    • Partie comestible : les filaments du pistil de la fleur de crocus
    • Où on le trouve : épiceries fines, supermarchés
    • Utilisation en cuisine : pour son arôme suave et son pouvoir colorant jaune d’or (riz, poisson, desserts). Il faut 150 000 fleurs pour 1 kg de stigmates (filaments) et 5 kg de stigmates pour 1 kg de safran sec utilisable comme épice ! C’est la « Rolls des épices », la plus chère du monde
    • Propriétés thérapeutiques : utilisé en médecine traditionnelle pour plus de 90 maladies (foie, estomac, cœur, système nerveux, sédatif, dépression, etc.)

    LA BADIANE
    Autre nom : anis étoilé
    • Famille : épice, issue de l’arbre badianier
    • Comestible : oui
    • Forme : étoile avec 8 loges (carpelles) contenant chacune une graine dure, brune et brillante
    • Partie comestible : cosses et graines (8) du fruit du badianier
    • Où on la trouve : épiceries fines, marchés
    • Utilisation en cuisine : desserts, infusions, cocktails, bouillons, marinades
    • Goût : anisé avec notes de fenouil et réglisse
    • Transformation : poudre (+ corsée que l’étoile entière), alcools (rhum arrangé, anisette, etc.)
    • Propriétés thérapeutiques, rimèd razié (remède maison) : troubles digestifs, antispasmodique, diurétique, expectorant, antibactérien, antiviral

    LE ROUCOU
    Autre nom : achiote
    • Famille : aromate, fruit de l’arbuste roucouyer
    • Comestible : oui
    • Forme : Les fruits du roucouyer sont des bogues épineuses rouge vif en forme de cœur qui renferment des graines triangulaires de couleur rouge que l'on appelle "graines de roucou".
    • Partie comestible : graines aromatiques
    • Où on le trouve : petit arbre décoratif, jardins en Martinique, marchés, épiceries fines
    • Utilisation en cuisine : aromate dans la cuisine du monde et notamment la cuisine antillaise, surtout pour le court bouillon de poisson et la langouste grillée
    • Goût : légèrement poivré, suave, un peu âcre mais surtout utilisé pour son pouvoir colorant
    • Transformation : huile de roucou, beurre rouge (« bè rouj »), huile solaire (prépare la peau pour le soleil et stimule la mélanine)
    • Propriétés thérapeutiques, rimèd razié (remède maison) : antibactériennes, anti-inflammatoires, antiseptiques, émollientes, astringentes et cicatrisantes, efficace en cas de brûlure
Rechercher
Fermer